Torticolis

Douleurs au cou et Torticolis

Douleurs à la nuque et aux épaules

La plupart des douleurs au cou sont associées à une mauvaise posture combinée à une usure liée à l’âge mais la majorité des personnes souffrant de douleurs cervicales souffrent de ce que l’on appelle des douleurs cervicales simples ou mécaniques.

La douleur au cou est très courante. La plupart des gens souffriront d’un ou plusieurs épisodes de cervicalgie au cours de leur vie. Dans de nombreux cas, cela commence soudainement et s’améliore rapidement, sans aucun traitement.

Une simple douleur au cou peut être causée par une mauvaise posture ou une tension dans le cou ou les épaules. De mauvaises habitudes de sommeil ou une position assise inconfortable peuvent provoquer des foulures et des entorses dans les tissus mous du cou.

Les douleurs de la nuque ou la raideur des épaules peuvent être causées par des activités quotidiennes telles que l’utilisation d’appareils électroniques, des accidents, des blessures comme un coup du lapin, des chutes, une mauvaise posture, des stress émotionnels.

Celles-ci provoquent le déplacement des os de la colonne vertébrale hors de son alignement normal, ce qui entraîne des subluxations vertébrales. Une pression dommageable est exercée sur les nerfs allant aux épaules, au haut du dos, aux bras et aux mains, provoquant des douleurs ou des courbatures dans ces zones.

Torticolis

Le torticolis se caractérise par une contracture musculaire douloureuse du cou qui touche le plus souvent le muscle sterno-cléido-mastoïdien (gros muscle du cou), mais peut également toucher d’autres zones comme le trapèze.

Les causes d’un torticolis peuvent être congénitales, infectieuses, traumatiques, orthopédiques, malformatives ou neurologiques.

Il existe plusieurs sortes de torticolis :

Torticolis bénin : survenant au réveil à cause d’un mauvais mouvement.

Torticolis spasmodique : qui intervient brusquement et se caractérisant par des contractions musculaires violentes des muscles du cou.

Torticolis congénital : touchant environ 4 enfants sur 1000 et généralement provoqué par une position exceptionnelle de l’enfant dans l’utérus.

Torticolis symptomatique : dont l’origine est neuro-articulaire, infectieuse ou post-traumatique, qui perdure pendant plusieurs jours et qui réapparaît régulièrement.

Les symptômes sont :

Douleurs et mouvements du cou très limités avec une domination d’un seul côté ce qui fait que la tête penche donc vers le côté non touché. Ces contractures sont parfois ponctuelles ou chroniques, ce qui dans ce dernier cas, nécessite un avis médical.

Les cas mineurs de torticolis peuvent disparaître après quelques jours de repos.

En l’absence de cause organique connue, il faut envisager l’hypothèse d’un trouble fonctionnel neurodystonique et dans ce cas l’imputation est donnée à la fatigue et au sommeil.