test

Enseignant et créateur de la méthode Kyma qui réunit la Libération Émotionnelle et les Thérapies Manuelles

Bernard Tisné, Ostéopathe D.O à Horgues, dans la banlieue de Tarbes (65) et Paris (75), spécialiste des Manipulations Vertébrales ou Structurelles et du Reboutement Occidental, ainsi que des Thérapies Manuelles Asiatiques ( Tuina, Chi Nei Tsang, Shiatsu, Yumeiho etc…) acquises au cours de nombreux voyages en Asie et à travers le monde.

Pratique aussi, une méthode personnelle complémentaire de l’Ostéopathie regroupant différentes techniques Occidentales et Asiatiques suite à de nombreuses années de recherches à travers le monde auprès de praticiens universitaires ou empiriques: la Kymathérapie, sur la libération du Péricarde et du Diaphragme, (voir page consacrée à ce sujet).

13, impasse des Glycines – 65310 Horgues et 28 av Lasbordes – 64420 Soumoulou – Tel: 06 80 30 08 80

Centre Sesame – 39 Boulevard de Magenta – 75010 Paris – Tel: 06 51 05 65 28 aux heures de repas

(En activité depuis 32 ans)

La Méthode Kyma et ses principes

Après de nombreuses années de recherches, je me suis rendu compte que l’on pouvait redonner un second souffle d’énergie à une personne en travaillant simplement sur son propre rythme respiratoire en oubliant toutes les méthodes de respiration abdominale ou les techniques d’Ostéopathies, de Fasciathérapies ou autres, comme un peintre ou un sculpteur qui dépouillent peu à peu leur art. En réalité, il n’y a pas de techniques. Il faut juste suivre et relancer ce mouvement respiratoire en lui donnant une nouvelle impulsion.

Cette méthode exclusive est différente des autres méthodes, telles que l’Ostéopathie, la Fasciathérapie, le Yoga, la Psychothérapie, l’Hypnose, la Sophrologie, la méthode de libération du Péricarde de Montserrat Gascon, la Cohérence Cardiaque ou la méthode Gesret sur la crise d’asthme.

Elle n’a aucuns liens avec les méthodes manuelles de vibrations Coréennes, la Thérapie Cranio Sacrée, le Mouvement Respiratoire Primaire (MRP) de Sutherland, la Respiration Holotropique, l’Ostéopathie Biodynamique, les Techniques de Respirations Abdominales, le Chi Nei Tsang, le Rebirth, etc

Elle n’est pas non plus une Thérapie Énergétique, une méthode de Développement Personnel ou de Coaching sur l’amélioration de Soi, etc…

Elle est particulièrement efficace sur les gens qui ont des difficultés à respirer ou sur ceux dont le stress impacte leur voix (chanteurs, musiciens, hommes politiques, conférenciers etc…).

Le plus grand des pouvoirs est de se servir du pouvoir régénérateur de l’autre

Le but de cette technique ondulatoire et vibratoire est le Relâchement Musculaire et Nerveux du Diaphragme et du Plexus Solaire en un seul geste, une seule technique, en agissant sur la contraction primaire à la Source de l’Énergie (cœur émotionnel, diaphragme et péricarde). Le relâchement nerveux et musculaire se fait instantanément et le carcan oppressif se brise d’un seul coup.

De toutes les techniques que j’ai étudié aux cours de mes voyages aux quatre coins du monde pour la libération des tensions nerveuses et la gestion du stress, cette technique est l’une des plus efficaces sur la fatigue nerveuse et ses conséquences, l’oppression et la compression de la cage thoracique et de la gorge avec ses effets sur la voix et sur le blocage du Diaphragme et du Ventre.

Cette méthode de mouvement respiratoire rétablit la Respiration Abdominale et thoracique naturelle en redonnant du mouvement au Diaphragme sans imposer d’exercices contraignants aux patients.

Le geste libérateur et la pratique

Si un choc émotionnel peut mettre l’organisme en état d’inhibition, pourquoi ne pas envisager l’idée qu’un autre choc très léger (onde vibratoire) envoyé à un endroit très précis au Plexus Solaire, au Diaphragme et au Péricarde au moment où l’organisme est le plus faible et n’oppose aucune résistance, c’est à dire entre deux mouvements respiratoires, entre l’Inspir et l’Expir, puisse lui redonner le mouvement nécessaire pour le sortir de cet état ?

Un médecin ne choque t’il pas électriquement le cœur d’un patient qui s’est arrêté pour le faire repartir ou lui donner un regain d’énergie ? Si un choc électrique peut faire repartir un cœur qui s’est arrêté de battre sur une table d’opération, pourquoi une onde vibratoire envoyée avec une intensité bien mesurée à cet instant où la contraction est absente sur une longueur d’onde parfaite ne pourrait elle pas redonner le mouvement à un Diaphragme ou un Péricarde en état d’inhibition ou de contraction permanente ?

Selon la durée antérieure et l’état de contraction ou d’oppression du patient, l’effet de retour à l’ouverture corporelle commence immédiatement, mais peut mettre quelques jours à se finaliser, car l’ouverture corporelle des tissus peut se poursuivre encore pendant 24 à 48 heures.

L’élimination du trop plein émotionnel va lever les blocages et rétablir l’équilibre et la circulation énergétique de la personne par la libération de la compression thoracique suite à la vague d’énergie créatrice engendrée par cette évacuation.