Hernie discale

Ostéopathie Structurelle – Ostéopathie Viscérale – Libération du Péricarde et du Diaphragme

“Un muscle continuellement tendu ou contracté est en fait un muscle épuisé”

—————————-

Hernie Discale

La hernie discale est un terme utilisé pour décrire une multitude d’affections caractérisées par la saillie d’un organe ou d’une partie d’organe hors de son site normal : hernie à l’aine, hernie ombilicale, etc.

Une hernie discale survient si les pressions qui agissent sur le disque intervertébral sont trop importantes. Elle peut également apparaître en raison de l’âge et de l’usur, ou si le dos est sollicité constamment par des mouvements répétitifs.

95 % des hernies discales surviennent au bas du dos. La hernie peut provoquer des douleurs dans la région lombaire, c’est ce que l’on appelle une lombalgie. Si un nerf sciatique est comprimé l’ hernie peut s’accompagner de douleurs le long d’une jambe, c’est alors la sciatique.

La hernie discale touche surtout les individus âgés de 35 ans à 55 ans. Les hommes sont plus nombreux à souffrir d’une hernie discale que les femmes, étant donné qu’ils sollicitent davantage leur force physique à travers leur métier ou le sport.

Les causes possibles sont : la dégénérescence des disques intervertébraux avec l’âge. Avec l’âge, la colonne vertébrale perd de sa tonicité, de son élasticité et de sa hauteur.

Une action brusque dans une mauvaise posture, comme soulever une lourde charge en position de torsion du tronc.

Le surplus de poids et la grossesse augmentent les tensions sur la colonne vertébrale.

Une prédisposition héréditaire : plusieurs membres d’une famille sont parfois atteints. Les personnes prédisposées ont tendance à souffrir d’une hernie discale plus précocement, parfois même avant l’âge adulte.

Les anomalies génétiques entraîneraient une faiblesse des structures qui composent la colonne vertébrale.

Généralement, les hernies guérissent en l’espace de six semaines, avec de bons soins et quelques précautions.

Néanmoins, si la hernie est associée à une grande faiblesse ou à une paralysie des bras ou des jambes ou encore à des problèmes d’incontinence ou de rétention intestinale ou urinaire, celle-ci nécessite une intervention médicale urgente.

Si les symptômes de la hernie discale sont situées:

  • au bas du dos, cela donne des douleurs lombaires accompagnées ou pas d’une douleur dans la jambe le long du nerf sciatique.
  • Située au cou, cela donne une raideur et des douleurs au cou. La douleur s’étend parfois aux épaules ou aux bras. Des fourmillements, des engourdissements ou une sensation de faiblesse peuvent être ressentis dans le bras et l’avant-bras.

La douleur a tendance à s’exacerber dès qu’on sollicite les muscles du dos : lorsqu’on se penche vers l’avant, qu’on éternue ou qu’on déploie un effort. La douleur s’accentue également en position assise prolongée, en position debout ou couché sur le ventre.

Pour le traitement le repos, joint aux anti-inflammatoires, aux antidouleurs et aux décontractants musculaires, permettent souvent la rétrocession des signes douloureux.

Mais, en cas d’échec, l’ablation chirurgicale du nucleus hernié est le seul moyen radical.